Les jouets high-tech vont-ils remplacer les jouets traditionnels ?

Marie Le 15 - février - 2013
 

Consoles, ordinateurs, tablettes numériques. Les gadgets et jouets high-tech ont connu cette année un véritable succès. Et ces derniers, auparavant destinés aux plus grands visent aujourd’hui les enfants de plus en plus jeunes. Les tablettes numériques ont notamment fait une entrée plus que remarquée en tête des jouets les plus vendus à Noël. Parmi ces derniers figure d’ailleurs la tablette Storio 2 Vtech. Face à cet engouement, devons-nous craindre que les jouets traditionnels laissent peu à peu leur place aux jeux high-tech et virtuels ?

 

Tablette Storio 2

A quoi ressembleront les jouets du futur ?

Il est indéniable que ces dernières années, la technologie a permis de développer un grand nombre de jouets et de repousser les frontières de l’amusement. Le principal point fort des jouets high-tech est de renforcer l’interaction entre le jouet et son utilisateur et ce, quel que soit la forme du jouet : ordinateur, voiture ou peluche.

L’exemple le plus frappant est la peluche Furby. Cette drôle de créature lancée dans les années 90 a été récemment mise au goût du jour. Sa nouvelle version possède des yeux LCD qui changent en fonction de son humeur et elle est contrôlable via une application sur Smartphone. Furby reconnait aussi les voix et développe une personnalité propre en fonction des actions de son propriétaire.

Furby Cool – Black Magic

Furby illustre bien l’avenir du jouet : une multitude de possibilités pour un jouet interactif et personnalisable à l’infini. Le Smartphone ou la tablette devraient être de plus en plus sollicités pour faire office de télécommandes perfectionnées.

La réalité augmentée devrait également être renforcée. Objectif : une frontière de plus en plus fine entre la réalité et le virtuel. Les Skylanders ont ouvert la voie avec des figurines physiques transposables dans le monde virtuel.

Peluche et poupée au grenier ?

Il est certain que le high-tech renforce considérablement l’offre des jouets. Néanmoins,  on ne peut, pour l’instant, pas remplacer la douceur d’une peluche ou l’aspect ludique d’une poupée ou d’un jeu de construction.

Poupée Lalaloopsy

Manipuler, toucher, assembler, coller, dessiner, habiller… les enfants ont besoin des jouets traditionnels pour développer ces compétences. Ils sont plus que jamais nécessaires au développement psychomoteur de l’enfant. D’ailleurs, les jouets le plus vendus cette année, à côté des tablettes numériques, sont les poupées Monster High et les poupons Cicciobello.

Mais il est certain que même les jouets traditionnels ont changés sous l’influence des nouvelles technologies. A terme, il est probable que les deux catégories se confondent pour ne former qu’une catégorie de jouet, entre objet physique et virtuel.

Et vous ? Privilégiez-vous les jouets traditionnels ou high-tech ?

1 Réponses

  1. kidkraft dit :

    Même si les jouets liés à les nouvelles technologies ont une place importante dans le marché et dans la boîte à jouets de nos enfants depuis quelques années, les jouets traditionnels continuent à avoir un poids très important. Quel enfant ne s’amuse avec les kapla, les playmobils, les cuisines en bois, les puzzles, les circuits voitures, …? On le voit chez nous, nos enfants s’amusent toujours avec les vieux jeux de toujours, les jouets traditionnels font encore son bonheur, et l’avenir de ces jouets est plutôt salutaire.

Laisser une réponse