A qui s’adressent les jeux d’imitation ?

Marie Le 23 - novembre - 2012
 

Caisse enregistreuse, fer à repasser ou perceuse, les jouets d’imitation permettent aux enfants d’apprendre les gestes quotidiens de leurs parents. Entre 2 et 4 ans, cette phrase est essentielle au développement de l’enfant. Cette période peut aussi être angoissante pour les futurs parents qui se demandent quoi acheter. La polémique récurrente sur le genre des jouets ne facilite pas les choses. Faut-il s’interdire d’offrir une perceuse à une petite fille ou un fer à repasser à un garçon ? Conseils pour bien acheter sans culpabiliser.

Petite cuisine en bois

Apprendre à devenir grand

Dès 18 mois, l’enfant commence à vouloir imiter les grandes personnes. Cela fait partie de son processus de développement et marque sa volonté de grandir. Cette phase d’imitation qui va lui permettre d’apprendre un grand nombre de gestes du quotidien et surtout la manière dont fonctionne le monde qui l’entoure. Il va pouvoir gérer et comprendre les frustrations auxquelles il est confronté (« pourquoi ne puis-je pas prendre de la terre dans le pot de fleur ou cuisiner avec maman ? »).

Imiter papa et maman

Une petite cuisine ou un atelier de bricolage permettra à l’enfant de prendre une part active aux activités de ses parents. Essayez de repérer les intérêts de votre enfant. Fille ou garçon, il se conformera au modèle qu’il a en face de lui, c’est-à-dire, le père ou la mère. Si le papa fait la cuisine, il y a fort à parier que le garçon veuille faire de même. Offrez-lui un jouet en conséquence, quelque chose qui suscite son intérêt. Le jeu d’imitation n’est pas forcement là pour faire naître des vocations mais pour permettre le développement psychologique de l’enfant.

Développer la sociabilité

Caisse et caddie de supermarché

Les jeux d’imitation sont également intéressants pour leur dimension sociale. Ils permettent de créer des interactions avec les adultes ou d’autres enfants. Montrez-lui comment on s’occupe d’un bébé par exemple. Privilégiez le plus possible ces rapports et n’hésitez pas à jouer avec lui, en lui expliquant, par moment, comme vous faites. Laissez-le aussi inventer ses propres histoires.

En résumé, fiez-vous à votre instinct de parents et observez votre enfant. Ménage, cuisine ou bricolage, n’hésitez pas à lui faire découvrir tous les aspects de votre quotidien.

Laisser une réponse